Roule ma poule acte 2 !

Publié le par Dianetnono

Vous vous en rappelez  peut être; j'avais  acheté une grosse poule, dont je n'avais cuisiné que la moitié. L'autre partie attendait avec impatience au congelo de se montrer utile.

Le repas sans résidu lui en a fourni l'occasion !

J'ai fait de ma poule un riche bouillon, que j'ai ensuite dégraissé et dans lequel j'ai fait cuire un met de choix : des ailerons de requin.

Pour un lien vers une photo cliquer ici ; il s'agit d'un site commercial qui propose ce produit par correspondance à un prix qui me semble assez cher, mais ça vous permettra de voir à quoi ça ressemble avant cuisson car j'ai oublié de mitrailler mon propre paquet.

Les asiatiques en sont friands car les ailerons ont une texture visqueuse, douce et croquante à la fois, très originale. Riches en protéines, ils ont en revanche très peu de goût.

Points négatifs : très chers,environ 25 euros le paquet (mais moi c'est mon papa qui me les avaient offerts), longs à préparer, et le requin est en voie de disparition à cause de la "chasse à l'aileron" (bon, après on peut discuter de la nécessité de préserver cette espèce bouffeuse de surfers blonds et idéalement musclés, mais j'essaye de rester objective).

Bref, c'est une entrée délicieuse, luxueuse et originale, qui vaut le coût si vous avez une occasion spéciale et êtes nombreux.

Si vous ne pouvez ou ne voulez utiliser d'ailerons, remplacer les par un pied de veau cuit dans le bouillon puis émincé très finement, pour un résultat différent mais tout aussi agréable.

Potage aux ailerons de requin
undefined
Pour une dizaine de petits bols
1/2 poule
ou un gros poulet
1 paquet d'ailerons de requin, environ 50 g, ou
un pied de veau (voir plus haut).
quelques os gentiment donnés par votre boucher
1 poignée de champignons noirs déshydratés
(la mère de Nico n'en a pas mangé à cause de son régime)
2 blancs d'oeufs
2 c à s de maizena
3 litres d'eau
sel

La veille :
Mettre à tremper les ailerons dans un bol rempli d'eau.
Dans une grande marmite, déposer la poule, les os et recouvrer des 3 litres d'eau. Porter à ébullition, puis baisser le feu, couvrir et cuire 1h30.

Sortir la poule du bouillon. La réserver. Jeter les os.

Il faut maintenant dégraisser le bouillon afin de respecter l'interdit de graisses cuites du régime sans résidu. Pas la peine de grandes manoeuvres, le froid suffit.

Transvaser le bouillon  dans plusieurs récipients hauts et larges, à moins que la marmite ne tienne dans votre frigo.
Mettre au frigo pour la nuit.

Puis on décortique la poule en jetant peau et os et en gardant la chair que l'on émince et place dans un bol couvert au frais.

Le lendemain :
Retirer à l'écumoire le jaune solidifié du bouillon qui est en surface, il s'agit de la graisse qui est remontée.
Dans un bol mélanger 1 louche de bouillon à la maizena.

Mettre la marmite avec le bouillon de poule sur le feu, ajouter la chair de poule (ou les 3/4, si comme moi ça vous paraît trop), les ailerons de requin et les champignons noirs.
undefinedZoom sur les ailerons
Cuire 45 min à couvert et petits bouillons.
Incorporer la maizena en mélangeant bien.

Cuire encore 10 min, puis ôter du feu, rectifier l'assaissonnement, et ajouter les les blancs d'oeufs en filet en remuant constamment.

Vous pouvez  cuire tout le matin et n'ajouter les blancs d'oeufs qu'au dernier moment, après avoir fait réchauffer le potage

Répartir dans les bols et servir aussitôt.

Commenter cet article

Julie 07/01/2008 11:54

Beurk, désolée mais juste après un petit dej' très copieux, ça ne me fait pas très envie... Je reviendrais plus tard tester mon estomac, promis !