Japon version express 2

Publié le par Dianetnono

Dans mon dernier post, je vous ai retourné l'estomac à coup de dashi, feuilles de nori, gomasio et pourtant ce n'est rien comparé aux deux découvertes que le concours de la Table monde nous donne l'occasion de dévoiler.

Le plus étrange des deux est incontestablement le konnyaku.
Vendue sous  forme de  pavé, il s'agit d'une gelée de tubercule. Le mien est un konnyaku de patate douce.


Un peu comme le tofu (ou la mozzarella) konnyaku prend le goût de ce avec quoi on le cuit. J'ai cependant goûté un morceau de mon bloc nature et j'ai trouvé que cela avait une saveur de poisson séchée. La consistance est celle d'une gelée très ferme. Ce produit très peu coûteux (1.40 euros le pavé de 200g) et diététique est malheureusement difficile à dénicher ailleurs que dans une épicerie spécialisée en alimentation japonaise.

Tanupan de l'excellent blog
La table japonaise m'a conseillé de le déguster dans un ragoût ou simplement blanchi en sashimi. J'ai opté  cette fois-ci pour la première solution.


Comme mon frigo était pauvre en légumes, j'ai utilisé de la papaye séchée en filaments capturée dans le rayon d'un supermarché chinois concurrent de Tang, mais je ne sais plus lequel. On réhydrate quelques minutes dans de l'eau tiède avant de l'utiliser crue ou cuite. Pour l'instant j'ai déjà essayé dans des soupes, salades et rouleaux de printemps. La papaye apporte une légère note acidulée, un peu comme un concombre en moins aqueux, que j'apprécie beaucoup même dans les plats plus franchouilles.

Ragoût de konnyaku

Je n'ai pas fait tremper préalablement les champignons et la papaye, ils se sont directement réhydratés dans ma casserole. Je fais souvent ça car le jus libéré par ces légumes a beaucoup de goût.
Pour 2 :
1 bloc de konnyaku de patate douce
1 escalope de poulet (ou du tofu)
4 champignons parfumés, 4 champignons noirs
1 petite poignée de filaments de papaye séchée
1 gousse d'ail
1 pouce de gingembre
1 petit  poivron vert
Maizena, sauce soja, sucre roux


Couper le poulet en morceaux. Dans un bol, mélanger 1 cc de maizena et 1 c à s d'eau. Enrober de cette "pâte" les morceaux de poulet.

Eplucher l'ail et le gingembre et l'émincer. Retirer le pédoncule du poivron, détailler-le en lamelles.
Porter à ébullition 20 cl d'eau avec le gingembre, l'ail, le sucre et 1 cà s de soja.
Baisser le feu. Ajouter les champignons, la papaye et le konnyaku.Cuire à couvert 10 minutes
Ajouter ensuite le poivron et les morceaux de poulet.

5 minutes plus tard c'est prêt!

Servir avec du riz ....et des baguettes.

Commenter cet article

Mickael 26/05/2009 22:19

Alala, je suis content d'avoir dans mon entourage (dans mon entourage de cours de vietnamien pour etre précis) des connaisseurs de l'inimitable konnyaku :)

Dianetnono 26/05/2009 23:59


j'adore, Nico déteste.


Nany 21/04/2008 20:11

Bonsoir encore une nouvelle chose à essayer, enfin si j'en trouve!!!! Sinon, moi j'ai trouvé des pavés de riz gluant, et je sais pas quoi en faire, tu n'aurais pas une idées?????
Bizzzzzzzz et bonne soirée à toi.

chiffonnette 21/04/2008 19:48

Vivement que j'aille faire un casse chez les Tang! P'têtre bien lundi prochain tiens!!

Murielle 21/04/2008 07:35

Aimant beaucoup la patate douce, j'en avais acheté il y a un petit moment et quand j'ai senti l'odeur du poisson, je l'ai jeté car j'ai cru qu'il était périmé... lol!
Merci pour ta 2ème participation.

pioupioue 20/04/2008 20:15

Je suis pas très habituée à la cuisine asiatique, mais ça a l'air bon dis donc!