La gastronomie et les anglais : repas à Liverpool

Publié le par Dianetnono

En partance pour Liverpool, je vous confiais mon désir de déguster des spécialités abominables. Comme dans ma jeunesse, où j'ai été malade durant tout mon séjour en Angleterre; je ne participais pas à la bonne réputation des français en vomissant tous les soirs dans la poubelle (à croisillons!) de ma famille d'accueil avant de comprendre que je ne digérais pas le lait dans le thé, maux de ventre et de coeur m'ont fait passer de sales moments.

J'avoue, j'ai un peu de mal à comprendre les goûts de nos voisins d'outre-manche que je résumerais ainsi : bouillis, mous, chauds.
MOUS : quand on presse un pain au céréales (pas du pain de mie) on a l'impression d'avoir confondu avec un paquet de couches culottes tant le doigt s'enfonce aisément.
BOUILLIS : légumes ou viande tout est bouilli sauf le dimanche où la viande est rôtie.
CHAUDS : c'est vraiment la Nation de l'eau chaude : le velouté de légumes accompagné de petits sandwiches au pain de mie constitue un plat proposé dans la plupart des restaurants et dans la journée les pauses thé sont constantes surtout vers 15h.

Par ailleurs, ceux à qui j'ai posé des questions ou dont j'ai mangé la cuisine ne connaissaient vraiment rien à la bouffe:


- Devant l'absence de thés parfumés dans les rayons du Mark and spencer, je demande à la vendeuse, elle me montre les infusions (Herbal tea) en me disant que c'en est. Je lui réponds que ce n'est pas assez fort, elle me dit que si c'est très fort. Je regarde la composition : pas de thé, c'est vraiment une infusion et le mot tea l'a induit en erreur.
- En fait de crevettes à la sauce aux fruits de mer (sea food sauce) sur ma pomme de terre bouillie, on m'a servi des crevettes mélangées avec de la mayo allégée froide.
- Le dernier midi, j'ai mangé dans un étonnant plat comestible en pâte à pain style pizza américaine, la serveuse ne pouvait pas expliquer ce que c'était, des morceaux peu identifiables de poulet rôti, de la purée, des légumes très bouillis le tout recouvert de la même sauce gélatineuse que celle accompagnant les les tranches de viande à l'hôpital.
C'est comme à l'hôpital: mangeable sans plus, mais c'est plus cher !

Voyez plutôt: :


Promis juré, je n'ai pas retouché la présentation délicate de ce plat.

A suivre : mes achats alimentaires bizarres

Publié dans divers

Commenter cet article

pioupioue 18/08/2008 19:23

C'est incroyable ! ça me couperait presque l'appétit !

Lionel 15/08/2008 09:20

Miam !

[aMèLe] 13/08/2008 21:02

Je crois que j'ai identifié ta "pizza américaine" : il s'agit à mon avis de Yorkshire Pudding (on ne rigole pas !), c'est-à-dire une espèce de préparation de pâte qui accompagne traditionnellement le fameux roast-beef dominical chez nos amis britanniques. Je me souviens de ce repas comme de l'un des plus proches de la cuisine française que j'ai eu l'occasion de manger là-bas. Lorsque j'en ai mangé, ça avait plutôt la forme d'un vol-au-vent individuel, mais en version familiale, il peut avoir cette forme de pâte à tarte. Il s'accompagne comme le montre ta photo d'un assortiment de légumes et de "gravy", la sauce brunâtre et goûtue dont l'on nappe la viande rôtie. Peut-être même avez vous eu droit à la délicieuse "bread sauce", qui comme son nom l'indique, est une sauce au pain : il fallait oser !
Ce qui m'étonne, c'est que la garniture soit DANS le Yorskshire pudding, et non pas débitée à côté, comme le veut la coutume...
Maybe that it says it want a revolution ?

eleonore 13/08/2008 19:03

Mon compagnon a vécu 1 an en tant qu'étudiant en Angleterre et il a perdu 10 kgs..depuis il a repris du poids...sourire...Il me raconte des fois les trucs pas possible de la casserole des anglais...Bon....sourire....

les chéchés 13/08/2008 10:28

euh... bon courage?
cette "pizza" est surréaliste...
merci en tout cas, de partager ces expériences culinaires avec nous...