Safran, j'écris ton nom

Publié le par Dianetnono

Quand je mets une épice dans un plat, je ne peux généralement m'empêcher d'en mettre une autre puis une autre jusqu'à ce que plus aucune ne puisse être repérée de manière distincte, même si le résultat global est souvent correct.
Il n'y a qu'avec 2 épices que je ne suis jamais tentée de faire des superpositions : la muscade dont le goût est à la fois puissant et subtil et le safran.

J'aime, j'adore, je vénère le safran au point d'acheter son substitut ( le spigol), qui n'en contient que 3%, pour pouvoir profiter plus souvent de son parfum. Ma grand mère, dont la cuisine méditérannéenne généreuse faisait ma joie, utilisait le Spigol à la moindre occasion. Cependant quand j'ai pour la première fois acheté le vrai, l'unique safran, j'ai compris que son substitut ne lui arrivait pas à la cheville.
Et aujourd'hui le culte que j'érige à la divine poudre orangée franchit une nouvelle étape car, grâce aux parents de Nico, je dispose désormais de pistils de safran (et non plus de la vile poudre).
Honnêtement je ne perçois pas la différence, le parfum du safran est là, le même l'authentique celui que nul Spigol ne peut combattre.
Safran, tu es dans mon coeur, Spigol tu es dans mon placard (esprit pragmatique).

Et pour finir :
Tous mes voeux pour cette nouvelle année, qu'elle vous plonge dans l'euphorie, qu'elle vous rajeunisse, comble tous vos souhaits et apporte la paix dans le monde (remarque au pis, j'ai personnellement de quoi tenir un siège chez moi et il me reste du safran)
Bonne année !!!!!!!

Fussili lunghi aux fruits de mer et safran

Eviter le mélange surgelé premier prix, les moules du mien étaient toutes écrasées et mal nettoyées !
J'ai acheté ces pâtes dans le sud de la France, elles ressemblent à des mèches de cheveux tous frisés. Vous pouvez aussi en trouver sur ce lien
Pour 2 gourmands
150g de fussili lunghi ou toute autre sorte de pâte
2 c à s de crème de soja
300g de mélange fruits de mer surgelé
3 poireaux un peu usés de traîner dans le panier
1 pincée de safran

Bien nettoyer les poireaux, ôter les pieds et les premières enveloppes si elles sont fatiguées.  Couper en grosses rondelles. Blanchir 3 minutes dans une grande casserole d'eau bouillante.
Prélever les rondelles, garder l'eau de cuisson pour celles des pâtes (écolo et goûtu).
Décongeler doucement dans une poêle le mélange surgelé. Saupoudrer de safran et de poivre. Ajouter le poireau. Continuer la cuisson 2-3 min.

Cuire les pâtes dans l'eau des poireaux. Egoutter. Remettre dans la casserole avec le contenu de la poêle et la crème de soja. Bien mélanger. Servir sans tarder.

Publié dans La pêche de Nono

Commenter cet article

Khali 11/03/2009 13:22

Bonjour !
C 'est trop marrant ça, j ai tapé sur google pâtes poireaux safran en esperant trouver une recette semblable à celle que j avais découverte ds un resto et ô surprise sur un blog crée par ma chargé de td du 1er semestre en reg mat( au cas vous vous rappeleriez pas moi je suis Khalida ) . Bref tout ça pr dire que je cherche cette recette, j ai vu la vôtre ms celle que je cherche etait sans fruits de mer avec de l'ail je crois ,si vous avez une info.....
à bientôt

Patrick CdM 08/01/2009 09:33

Pour que les pistils de safran révèlent tout leur parfum, il faut les faire infuser dans un peu d'eau tiède avant d'ajouter l'ensemble à la préparation. Très bonne année!

Dianetnono 08/01/2009 11:18


merci de ce conseil, je ne manquerai pas de l'appliquer


marie 04/01/2009 13:22

Plein de bonheurs pour cette nouvelle année ...

Le safran j'en suis gaga moi aussi ..mais je ne connaissais pas son clone !!

bon dimanche ...

hop 03/01/2009 21:25

Enfait ca se trouve un peu partout les fussili lunghi.

Dianetnono 03/01/2009 23:45


ah bon, ben moi  c'est la première et la dernière fois que j'en ai trouvé. J'essayerai d'ouvrir l'oeil.


Marie-France 03/01/2009 16:03

Je suis comme toi, j'adore le safran en cuisine, il va d'ailleurs que je l'essaie en dessert, j'ai vu des recettes. Par contre je ne connaissais pas le spigol !
Je te souhaite moi aussi une belle et riche année 2009 en espérant te revoir pourquoi pas à Soissons.
Gros bisous,