Honfleur-Hanoï

Publié le par Dianetnono

Parfois ce qui vous inspire dans votre création culinaire n'est compréhensible que par vous. Ainsi pour saisir l'origine des crêpes fourrés que je vais vous proposer faut-il connaître une variété de ravioli vietnamien les banh cuon et un fleuron de la cuisine honfleuraise : la ficelle honfleuraise. Ne cherchez pas sur le net cette dernière, vous tomberez inmanquablement sur le restaurant dans laquelle sur les conseils du routard je l'ai consommée et non sur le mode d'emploi pour la réaliser.

Après dégustation, il s'avère que la ficelle était une crêpe de farine blanche fourrée de poisson blanc ainsi que de quelques crustacés le tout dans une sauce épaisse et crémeuse.
 Pour faire ces crêpes Honfleur-Hanoï, j'ai simplement gardé la pâte des raviolis que j'ai rempli de la farce de la ficelle honfleuraise.
Nicolas avait limite les yeux mouillés de larmes en mangeant. La reconnaissance du ventre, c'est fort !!!

Un peu à la bourre, j'envoie donc ma recette à 750g pour qu'elle participe au concours
La crêpe s'est gauffrée dans la galette.

Crêpes Honfleur-Hanoï

Pour 2

Précision : la pâte à ravioli des banh cuon est très très liquide, c'est normal car les raviolis sont quasiment des films de riz. La poêle doit être bien graissée. Moi j'ai la crêpe party (TEFAL) et grâce à elle tout se fait nickel sans mettre une tonne de gras. 

Pâte à banh cuon:
150g farine de riz
3c à s de fécule de pommes de terre
1/2 litre d'eau
1 cc de curcuma ou de pâte magique (pour la couleur)

Farce honfleuraise
1 filet de poisson blanc de 200g
1 poignée de crevettes décorquillées ou d'un mélange de fruits de mer
1 c às de crème fraîche
1 c à c de maizena
ciboulette
poivre


Couper le filet en bouchées. Pocher le poisson  3 min dans 10cl d'eau frémissante, ajouter les crevettes 1 min. Retirer tout ce petit monde à l'égouttoir. Dans un petit rammequin délayer la maizena à 2 c à s de jus de pochage. Incorporer le tout dans votre casserole et laissez épaissir 5 min à feu doux. Saler, poivrer. Quand la sauce a une consistance crémeuse, rajouter justement la crème, le poisson, les crevettes, un peu de ciboulette hachée  et réserver (hors du feu).

Dans un saladier mélanger la farine, la fécule, le curcuma. Incoporer progressivement l'eau. Vous obtenez une pâte jaune très liquide.

Dans une petite poêle graissée, confectionner des crêpes avec la pâte à banh cuon. Il vous faudra beaucoup moins de pâte que pour une crêpe ordinaire car elle s'étale très vite et très finement. Vous pouvez aussi utiliser une grande poêle et faire plusieurs banh cuon en même temps. Quand la surface de la crêpe paraît sèche et que les extrémités se décollent (très rapide) de la poêle, c'est le moment de la retourner.

Quand toutes vos crêpes sont faîtes, vous les farcissez de la crème au poisson et vous les réchauffez au micro-ondes humectée d'un peu d'eau (oui, oui ! : le four les déssécherait) ou à la vapeur. Dans ce dernier cas, recouvrez votre panier perforé de papier sulfu car vos crêpes seront sinon impossible à décoller.

Publié dans La pêche de Nono

Commenter cet article

Samantha 06/06/2013 12:16

Je me suis trompée sur le ravioli, je ne savais pas que c’était des films de riz. A mon avis, il faut bien réussir son ravioli et ne pas le rendre très gras, il faut juste bien suivre la recette.
Après chacun peut choisir la farce qu’il veut, que ce soit du poisson, des crevettes ou pourquoi pas du crabe.

Patrick CdM 13/02/2009 10:30

Joli! Honfleur est la capitale de la crevette, il me semblait qu'il y en avait plus dans la recette de la ficelle...

Yann 04/02/2009 12:26

Je prend, je prend...
Ca donne trop envie!
Bises.

Yann

lavande 03/02/2009 14:26

ça me branche bien cette affaire là !

Hélène(Cannes) 31/01/2009 08:46

UN chouette mix, ça ! ;o)
Bises
Hélène