Thés aux algues 2

Publié le par Dianetnono

Nous poursuivons notre route sur le chemin des thés aux algues avec une infusion de lavande aux algues et un thé vert aux algues.

Sympa à employer, au goût profond et puissant, j'ai apprécié l'infusion de lavande aux algues et Nico en est carrément fana. Utilisé dans  des lasagnes de poisson à l'orange, son parfum est discret et assure l'originalité du plat. A mon avis elle doit être délicieuse comme base pour une soupe glacée de fruits d'été genre melon, pêches. Je tenterai bien aussi de faire des petits pains aux herbes de provence avec . A suivre.

Enfin, mon thé préféré est un excellent thé vert bio aux algues au goût léger, très agréable aussi bien en cuisine qu'en boisson. Je pourrais m'en boire des tasses ! Et si vous ne consommez pas d'alcool, c'est vraiment une boisson génial pour accompagner du poisson.
N'hésitez pas à l'utiliser comme bouillon de pochage pour un poisson ou comme base pour une nage des plus délicate comme dans la recette qui suit.  Si vous aimez la spécialité japonaise Ochazuke (vous en trouverez un exemple ici) : bol de riz souvent  au poisson arrosé de thé vert, vous pouvez la réaliser avec ce thé vert aux algues. Son goût sera encore plus délicieux et vous n'aurez pas besoin d'ajouter d'algues.

Nage de fruits de mer et dorade au thé vert aux algues
Photo pourrie, poisson qui rit.
(Proverbe dianesque)

Pleins de saveurs délicates dans ce plat, pour un Japon aux saveurs de l'Atlantique.
Cette recette ultra simple participe au concours de recettes de 750g sur le poisson. Le 1er prix est un réveil à 2h du mat'pour aller contrôler si les poissons de Rungis ont l'haleine fraîche. Evidemment ça me plaît.
Une entrée pour deux
1 petite poignée de moules (200g)
1 belle poignée de coques dessablées 1h avant (300g)
1 petite dorade rose
1 belle c à s de thé vert bio aux algues
2 cm de vert d'un jeune poireau
4 cm de concombre
qqs fèves fraîches


Peler le concombre, le couper en longues tranches de 3mm d'épaisseur. A l'aide d'un mini emporte-pièce, découper des formes géométriques (ici des triangles) dans le concombre. Vous pouvez aussi le faire au couteau.
Nettoyer les moules: retirer coquillages incrustées et algues, se dévarrasser des moules ne se refermant pas ou percées.
Oter la peau des fèves. Emincer le vert de poireau

Dans une casserole, à feu vif faire ouvrir les moules et les coques. Sortir les coquillages. Rajouter 30cl d'eau dans la casserole. Porter à frémissement et faire pocher la dorade dans ce bouillon 3-4 min.
Hors du feu, faire infuser le thé vert dans l'eau de pochage.

Décortiquer moules et coques. Les répartir dans deux assiettes creuses ainsi que les triangles de concombre et les fèves.

Goûter le bouillon. Le saler si besoin. En verser deux petites louches au travers des mailles d'un chinois dans les assiettes. Recouvrir de poireau finement ciselé


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 17/06/2009 15:11

J'adore les fruits de mer. Merci pour la recette

gingembre 08/06/2009 16:41

je retiens cette recette, très sympa...

pupuce 07/06/2009 22:05

J'ai jamais cuisiné avec du thé, ce doit être très bon, et à essayer!

Pour répondre à ta question concernant le lait écrémé et les yaourts, non je ne les fais pas avec ce lait là. les yaourts ne prennent pas, à moins qu'il faille rajouter du lait en poudre, ce que je ne fais pas non plus (un essais = 1 echec!)
Si tu essais, tiens moi au courant!
a bientôt miss. peut être aurons nous l'occasion de nous voir avant soissons.

pierrette 06/06/2009 19:01

Je vais tester ta recette. Pour un diner c'est parfait.

Elo 06/06/2009 15:49

Cette nage est vraiment appétissante. Le petit goût apporté par le thé doit vraiment être original !