Le blinis garni : un plat typiquement japonais

Publié le par Dianetnono

Pendant quelques temps Nico, mon copain, à ne pas confondre avec Nono ce qui vexerait Nono, vivait à Lyon et je détestais positivement cette ville que je trouvais globalement enfermante, ennuyeuse et moche (Amel, je ne parle pas de toi bien sûr!).
Nicolas redoublait d'efforts pour rendre mes séjours à Lyon sympas et m'a emmené un jour dans un restaurant japonais spécialisé dans la préparation d'okonomiyaki.

Vi, parfaitement messieurs dames, OKONOMIYAKI c'est le nom de ces galettes épaisses fourrés à ce qu'on veut, pour des versions farfelues allez donc voir Déborah!,  et vraiment succulentes. A peine rentré du resto, j'avais  cherché sur
internet la recette et puis je l'ai un peu simplifiée car elle demandait beaucoup d'ingrédients particuliers que je n'avais pas envie d'acheter.

La quantité importante de farine peut laisser dubitatif et pourtant le miracle opère : ce n'est absolument pas lourd.
Les okonomiyakis tradi comportent du porc et du chou vert râpé, mais ces ingrédients peuvent être remplacés par du poulet et du poireau car c'est la traduction même du nom de ce plat que d'être à ce qui vous plaira.

Okonomiyaki au porc et crevettes

A l'arrière plan la sauce japonaise à okonomiyaki

Pour 2-3 personnes nostalgiques
(ou pas) de la bonne chair lyonnaise
100 g de farine
150 ml de d'eau ou mieux de dashi ou de fumet de poisson
2 oeufs
200 g de chou râpé
1 côte de porc
Quelques crevettes décortiquées
coupées en 2 dans la largeur
sauce barbecue (ou sauce pour okonomiyaki
)
algues séchées
en poudre (facultatif)

Dans un saladier déposer la farine tamisée. Incorporer peu à peu le liquide puis les oeufs (sans les coquilles c'est mieux!), puis enfin le chou. Bien mélanger et laisser reposer si possible 1 h.

Désosser la côte de porc et la trancher en fines lamelles.

Dans une poêle bien chaude, verser le contenu du saladier. Etaler de manière à former un disque d'une épaisseur d'1,5 cm. Disposer sur l'okonomiyaki les tranches de porc et les crevettes .  
Cuire 5 min sur chaque face.

Asperger l'okonomiyaki de sauce barbecue et d'algues en poudre.
Couper en deux ou trois parts.
Déguster bien chaud.

C'est cro(c) bon!

Publié dans Diane la carnassière

Commenter cet article

maida 30/04/2008 13:20

je voudrais bien essayer la version poulet, bonne recette!!

Flo Bretzel 28/04/2008 14:47

Je suis bien curieuse de tester ces blinis à la japonaise...Quand à Lyon, on aime ou on aime pas mais il faut reconnaitre qu'on y mange bien!

sandrine 28/04/2008 12:24

je ne connaissais pas, mais toutes ces petites galettes fourrées me mettent en appétit

kouka 27/04/2008 21:44

Ca a l´air tres bon!!!

senga50 27/04/2008 12:03

Je suis comme toi une "fondue" de la cuisine japonaise... J'ai beaucoup de souvenirs de mon séjour là bas où j'ai cuisiné japonais pendant 3 semaines et goûté à tout... C'est léger, parfumé et digeste... très original et subtil... A bientôt Agnès