Le boeuf voit vert, Nono voit blanc

Publié le par Dianetnono

Non, non, je ne compte pas vous faire déguster du boeuf vert de moisissure (je vous rappelle que mon boucher est excellent) mais vous présenter un ingrédient original : la farine de riz verte. Comme il n'y avait plus de farine de riz normal dans mon supermarché et que j'étai venu exprès, je me suis rabattu sur leur farine de riz verte. La farine est simplement teinte à coup d'extrait de bayteuil, une plante qui n'a laissé aucun goût bizarre dans mon plat donc je suppose qu'elle n'en a pas beaucoup. De plus la couleur ne persiste pas à la cuisson.

En suivant une recette du magnifique livre Saveurs du bout du monde : la Chine (éd Michel Lafont), j'ai enveloppé des lamelles de boeuf mariné dans cette farine et les ai fait cuire à la vapeur.
Un délice de tendresse très facile à réaliser.

Quant à Nono, je l'ai enfin lavé et Nicolas l'a à sa manière habituelle, que je trouve légèrement cruelle, suspendu par chaque oreille à la corde à linge pour qu'il sèche mieux.
Un Nono digne !

Je vous passe l'ironisation de Nicolas sur le fait que, quand je lavais Nono, je mettais 3 fois plus de lessive et d'adoucissant qu'en temps normal, elle ne s'explique que par un pur mouvement de jalousie.

La grande qualité de Nicolas reste que, contrairement à Nono, il ingurgite tous mes délires culinaires. Respect !

Boeuf à la farine de riz
Recette tirée de Saveurs au bout du monde : La Chine


J'ai un peu adapté les ingrédients de la  marinade au contenu de mon placard et ça ne pose aucun problème pour la réussite de cette recette.

Pour 4

400 g de filet de boeuf
miso, sauce soja, huile de sésame, gingembre frais

80 g de farine de riz gluant (ça paraît énorme et encore j'en mets moins que dans la recette)
piment en poudre

Couper le filet en fines tranches. Recouper chaque tranche en deux dans la longueur.
Dans un saladier mélanger 1cm de gingembre frais haché, 1 cà s de miso (ou de pâte de soja), 2 c à s d'huile de sésame, 1 c à s de sauce soja, 1 pointe de piment en poudre.
Faîtes mariner au frais 30 min les morceaux de viande enrobées dans cette pâte.

30 min plus tard, roulez les lamelles de boeuf égouttés dans la farine. Veillez à bien détacher les tranches amalgamés de fanière à ce qu'elles soient parfaitement recouvertes de farine.

Cuire à la vapeur 15-20 min.

J'ai servi ce plat avec une poêlée de racines de lotus et du riz. Décoratif et bon.

Publié dans Diane la carnassière

Commenter cet article

lory 02/07/2008 09:10

une belle recette qui me donne envie d'essayer, merci!!

clairel 30/06/2008 09:15

La cuisson a la vapeur de la viande est originale, je n'ai ajamis tenté... ça l'air bien bon !

Nilufer 29/06/2008 23:20

trop chou ton "bayteuil" en fait il s'agit du bay toey (nom thaïlandais) ou plus communément le fameux pandan...

il faudrait le goûter à l'état pur car sa saveur est très intéressante.

J'aime beaucoup ta recette de chirashi, elle me donne vraiment l'eau à la bouche ! A tester :)

mounette 28/06/2008 18:57

moi j'ai tout de suite flashé sur les rondelles qui accompagnaient le plat : tu dis : rondelles de cactus? moi pas connaitre et en+ y'en a pa à Inter!A+

ml 27/06/2008 12:06

Ouf enfin pov tit nono .... alors voyons diane .. hihi , encore une découverte que cette farine ! bravo pour ton courage à tout tester !! bises et bon week