Fais-moi du couscous mamie, Fais-moi du couscous.

Publié le par Dianetnono

Rien de meilleur qu'un bon couscous pour se remplir en toute quiétude.
Pourquoi? Tout simplement car les quantités ne sont jamais proportionnées au nombre de convives afin qu'au minimum un quart de mangeurs puissent venir se rajouter.
Si le couscous ne fait pas partie de vos habitudes culinaires, allez donc voir le monstrueusement long film La graine et le Mulet qui montre bien qu'un couscous quant il y'en a pour 20, y'en a pour 30.

L'abondance peut couper l'appétit ou au contraire le rendre complêtement fou, c'est un peu mon cas ^_^.
Heureusement, dès que j'ai beaucoup trop mangé, mon estomac sur-dilaté se manifeste à grands coups de crampes !

Une fois l'an, pour fêter la fin des fêtes de Pâques, nous nous réunissons avec toute ma famille, enfin plutôt ceux qui peuvent et ne boudent pas,  pour déguster le couscous au beurre de ma grand-mère dont je vous avais un peu parlé lors du dernier tag.

De quoi s'agit-il ?
La semoule du couscous est cuite à la vapeur et roulée comme pour un couscous normale. A la fin de la cuisson, on incorpore  un beau morceau de beurre. (Ma grand mère me réserve une assiette sans).

La semoule est servie  avec du lait tiède, des fèves fraiches cuites à la vapeur, des raisins secs réhydratées et du sucre.
Chacun mouille de lait la semoule à sa convenance et parsème de fèves, de raisins et de sucre.


Les amateurs consomment force de lait ribot  pour accompagner. Ce lait fermenté au goût bien acide est vraiment spécial, on dirait du Perrier fait lait.

Ce plat peut paraître un  peu bizarre et pourtant il ne s'agit pas d'une fantaisie de ma grand-mère, mais d'une vraie tradition.  Nico et moi, on adore.
Ce qui est génial, c'est que l'on peut remanger de ce couscous avec plaisir en guise de goûter ou de petit déjeuner. Pour moi, cela ne fait pas beaucoup de différence car j'adore manger les restes du soir le matin. Je me rappelle d'ailleurs de délicieux petits déjeuners solitaires autour d'une belle assiette de couscous-poulet..
Mouna
Evidemment, lors de ces agapes, il n'y a pas que du couscous. Cette fois ma grand mère avait fait de la mouna (brioche algérienne aux fruits secs), des nougats aux dattes (pâte maison de dattes fourrée d'amandes et noisettes) et des nougats aux amandes(caramel, sucre +eau, dans lequel on incorpore des amandes entières) et de la confiture d'oranges, en réalité il s'agit plutôt de quartiers d'oranges confites.
A gauche nougats de dattes, au centre confiture d'oranges et à droite nougats aux amandes

Ma grand-mère a tout fait seule et elle a 87 ans, c'est une héros !

Si vous voulez voir ce que ça donne quant les japonais s'emparent du couscous, cliquer ici. Plus diététique certes mais tout aussi savoureux !

Commenter cet article

Babeth59 01/05/2008 20:12

je ne connaissais pas toutes ces bonnes choses, mais ça me plairait bien!...et Nono, il aime?

Dianetnono 01/05/2008 20:33


Nono fait très attention à son diabète mais la confiture d'oranges le fait craquer.


Mélanie 01/05/2008 17:05

Délicieux! Surtout avec des fèves!

Mavielle 01/05/2008 15:04

C'est un couscous original, une sorte de "seffa" (seffa c'est un couscous marocain sucré), ça me plaît beaucoup!! Est-ce que c'est un plat pied-noir, ou comme ça? Bisous miss

Dianetnono 01/05/2008 16:01


Bien deviné, c'est une recette pied-noir d'Algérie.


moghrama 01/05/2008 14:05

votre couscous a l'air délicieux , la façon dont votre gran-mère fait cuire la semoule m'a un peu intriguée!!..j'avais posté un billet portant le titre de " la graine et le mulzet y pas longtemps ...

Lolotte 01/05/2008 13:56

Tu as bien de la chance d'avoir une grand-mere de cet age qui a encore la force et la sante de pouvoir cuisiner tout cela! La mienne va avoir 94 ans dans quelques mois mais ne pouvait deja plus cuisiner a l'age de la tienne. Bravo a Mamie Nono!! La mouna me fait tres envie car je n'en ai jamais mange. Pour le couscous, il est original mais maman etant pied-noire et Meme ayant donc vecu longtemps au Maroc, je prefere quand meme notre recette. Mais je ne dirais pas non pour gouter! Bisous.